Nos suggestions

L’Aube parmi les leaders français du biogaz

Publié le 26/06/24 | Vie du territoire

Le territoire aubois s’est emparé de la question du biogaz, à travers collectivités, producteurs et consommateurs, qui forment une réelle synergie. Ce travail en collectif autour des biocarburants, apporte une vraie richesse pour le développement économique du territoire.

 

LE BIOGAZ, UN COMPOSANT MAJEUR DE LA DÉCARBONATION DU TERRITOIRE

« La Région Grand Est est la 1re région de France en biométhane avec une production de 2,4 TWh, 121 sites en injection et 218 installations en cogénération. Dans l’Aube, il y a 25 sites de biométhane, c’est l’un des premiers départements de France », détaille Grégory Lannou, directeur de Biogaz Vallée, le cluster national dédié à la méthanisation, avec un fort ancrage dans l’Aube. Dans l’avenir, plus d’une vingtaine de projets en injection verront le jour.

Grâce à cette production importante, l’Agglomération de Troyes est fournie à 100 % par du gaz vert local en été. « La synergie entre producteur et consommateur est une vraie richesse pour le développement économique du territoire. Une énergie produite en local, qui ne varie pas en fonction des conditions climatiques ou des conditions géopolitiques, permet de donner une longue visibilité aux dirigeants. Cela constitue un argument fort pour l’implantation d’activités et le développement économique de manière générale », analyse Valérie Schwarz, directrice de l’agence de développement économique Business Sud Champagne.

Le territoire est l’un des plus gros producteurs de biométhane, mais qu’en est-il de la distribution ?

 

VALORISATION DIRECTE DE BIOGAZ POUR LE TRANSPORT A THENNELIERES (A26)

Le Sud Champagne (Troyes-Chaumont) a un positionnement stratégique idéal, au carrefour de l’Europe et proche de Paris. Peu de stations biogaz sont développées sur l’axe Lille/Dijon, c’est pourquoi Bernard Boutiton, dirigeant de la SCEA du Domaine de Panais, qui possède un méthaniseur depuis 2015, a développé une station biogaz pour poids-lourds. En France, 90 % des camions roulent au fuel, mais d’autres énergies se développent de plus en plus, c’est le cas du biogaz. La station a été inaugurée le 27 juin 2024. Certains transporteurs viennent déjà y faire le plein plusieurs fois par jour. La station est équipée de 4 pistes, chacune composée d’un pistolet NGV1 et d’un pistolet NGV2. « La charge rapide NGV2 présente un avantage énorme : pour un camion, le plein se fait en seulement 6 minutes », précise Bernard Boutiton.

 

LA QUESTION DE L’ÉNERGIE CHEZ LES TRANSPORTEURS

Les transporteurs se posent la question de la transition énergétique depuis plusieurs années. «En 2016, nous avons été assez précurseurs en investissant dans des véhicules au gaz. Nous souhaitions apporter des réponses environnementales à nos clients », explique Anne-Marie Seurat, responsable commerciale chez Gamba & Rota. Utiliser du biocarburant permet de réduire de manière importante leurs émissions de CO2, tout en maintenant une autonomie confortable et avec une capacité à recharger facilement les véhicules. « Nous avons rencontré des difficultés quant aux infrastructures de ravitaillement, trop peu présentes ou souvent en dysfonctionnement, ce qui a freiné nos investissements dans cette technologie », précise Anne-Marie Seurat, avant de conclure positivement, « néanmoins, l’expérience mise en place avec des véhicules au biogaz fonctionne toujours et est opérationnelle depuis 6 ans.

L’entreprise Vingeanne apporte le même constat : « Nous avons expérimenté le gaz avec deux tracteurs mais il y avait un réel problème d’approvisionnement. Il faut faire le plein en région parisienne, ce qui amène beaucoup de contraintes dans le plan transport », explique Cyril Plâ, directeur de Vingeanne. En revanche, l’exploitation d’un véhicule fonctionne, le retour sur investissement est bon mais cela nécessite d’avoir des solutions locales avec des stations d’approvisionnement.

L’ouverture de la station biogaz à Thennelières apporte une solution afin de mieux intégrer le biocarburant au sein des entreprises de transport.

 

LES COLLECTIVITÉS S’EMPARENT DU SUJET DE L’ÉNERGIE

La TCAT (transports en commun de Troyes) mène une politique générale autour des questions de l’énergie, à travers le transport scolaire et urbain. En 2015, une première étude a été menée autour de l’énergie sur le territoire, dans le cadre des territoires énergie positive pour la croissance verte. La TCAT a eu la possibilité de tester en parallèle un véhicule roulant au biogaz. Elle a commencé à se structurer en 2019, avec l’achat de 3 premiers véhicules urbains au gaz. En 2022, elle a investi dans 4 véhicules supplémentaires pour le transport scolaire. En juin 2024, 6 véhicules scolaires et 4 bus de ville viendront s’ajouter.

Aujourd’hui, il y a une réelle démarche en faveur des circuits courts grâce à la station ouverte en locale. Des essais ont déjà été faits pour effectuer les réglages nécessaires. « D’ici 2025, tout notre parc scolaire roulera au biogaz », affirme Jean-Pierre Gyéjacquot, directeur de la TCAT. Le territoire a montré un réel engagement en faveur du gaz vert et du circuit court. Il a renouvelé ses bus et assuré le verdissement de sa flotte.

La réflexion se poursuit en Sud Champagne sur la question de l’énergie et des biocarburants. En 2022, l’agence de développement économique Business Sud Champagne et Troyes Champagne Métropole ont travaillé ensemble sur une étude permettant de se pencher sur les différents volets énergétiques à destination de la mobilité, avec des questionnements autour du gazole, du biogaz et des potentialités de développement de l’hydrogène.

 

EN CONCLUSION…

Une réelle dynamique territoriale a été créée grâce à la mobilisation de tous, acteurs de la consommation, de la production et de la distribution. L’aboutissement de cette démarche a été l’intégration et le renforcement autour du biogaz sur le territoire. Les pouvoirs publics se sont saisis de la problématique énergétique avec une vraie volonté en local de s’emparer du sujet. Cette politique valorise le territoire également vers l’extérieur puisque l’ouverture de la station biogaz va permettre aux transporteurs d’autres territoires de venir se réapprovisionner.

 

…UN NOUVEAU MOYEN D’EFFICACITÉ ENERGÉTIQUE POUR LES INDUSTRIELS

« Nous étudions avec TCM et Biogaz Vallée la faisabilité d’un méthaniseur collectif auprès d’entreprises industrielles qui se sont implantées sur le Parc du Grand Troyes. Ces entreprises recherchent l’autonomie énergétique et/ou la valorisation de leurs connexes. La méthanisation peut offrir cette double solution. De futures entreprises qui viendraient à s’implanter pourraient bénéficier de cette solution mutualisée », conclut Valérie Schwarz.

 

Pour toutes informations complémentaires et projets de développement :

Philippe Charmont – Responsable du développement des entreprises et du territoire

Tél. 06 37 04 91 75 – philippe.charmont@sud-champagne.fr

Les dernières actualités

26/06/2024
L’Aube parmi les leaders français du biogaz

L’Aube parmi les leaders français du biogaz

Le territoire aubois s’est emparé de la question du biogaz, à travers collectivités, producteurs et consommateurs, qui forment une réelle synergie.
19/06/2024
Rétrospective sur les 5 ans de BSC

Rétrospective sur les 5 ans de BSC

Rétrospective sur les 5 ans de BSC
19/06/2024
Le Sud Champagne, un territoire à fort potentiel de réindustrialisation selon une étude nationale de Bpifrance le lab

Le Sud Champagne, un territoire à fort potentiel de réindustrialisation selon une étude nationale de Bpifrance le lab

Bpifrance le lab vient de publier les résultats d’une étude nationale "Comment gagner la bataille de la réindustrialisation ?". Le Sud Champagne cumule les atouts et se classe parmi les territoires français les mieux placés pour accueillir des projets d’investissement et contribuer à la réindustrialisation de la France.
17/05/2024
BSC recrute 1 Chef(fe) de projet Territoire d’industrie

BSC recrute 1 Chef(fe) de projet Territoire d’industrie

Business Sud Champagne recrute un Chef(fe) de projet Territoire d'industrie à Chaumont.
16/05/2024
Appel à candidatures : Prix de la Transformation Grand Est

Appel à candidatures : Prix de la Transformation Grand Est

Votre entreprise a mené à bien un projet de transformation numérique, environnementale ou industrielle? Vous avez bénéficié d’un dispositif régional d’aide ou d’accompagnement ? Vous pouvez candidater !

02/05/2024
Rencontre avec l’établissement de Troyes du Groupe Cémoi, l’un des acteurs majeurs du chocolat en France

Rencontre avec l’établissement de Troyes du Groupe Cémoi, l’un des acteurs majeurs du chocolat en France

Cette année encore, une grande partie des chocolats de Pâques ont été produits sur le site du Groupe Cémoi, à Troyes, dans l’Aube. Cémoi fait partie du Groupe Sweet Products NV, l'une des plus grandes entreprises européennes de confiserie et de chocolat.
10/04/2024
7 projets retenus pour l’AMI « Rebond Industriel » de Chaumont-Langres

7 projets retenus pour l’AMI « Rebond Industriel » de Chaumont-Langres

Mardi 9 avril s’est déroulé l’événement de clôture de l’Appel à Manifestation d’Intérêt « Rebond Industriel » de France 2030 lancé en juin 2023.
04/04/2024
Vidéo : La communauté de communes Arcis, Mailly, Ramerupt valorise son savoir-faire économique

Vidéo : La communauté de communes Arcis, Mailly, Ramerupt valorise son savoir-faire économique

Vidéo : La communauté de communes Arcis, Mailly, Ramerupt valorise son savoir-faire économique
01/03/2024
La Région Grand Est reconnue comme l’une des plus attractives de France

La Région Grand Est reconnue comme l’une des plus attractives de France

La Région Grand Est confirme son attractivité sur le plan international avec un bilan 2023 record pour les investissements étrangers en France.
01/03/2024
Implantation du Groupe Industriel français TAP dans l’Aube, à La Chapelle St Luc

Implantation du Groupe Industriel français TAP dans l’Aube, à La Chapelle St Luc

Le Groupe Industriel français TAP s’implante dans l’Aube en rachetant à la Chapelle-St-Luc la société Oxytemps 10.
19/02/2024
La start up industrielle INNOLOGY fait le choix du Parc du Grand Troyes situé sur la commune de Sainte-Savine pour l’implantation de son site de production

La start up industrielle INNOLOGY fait le choix du Parc du Grand Troyes situé sur la commune de Sainte-Savine pour l’implantation de son site de production

INNOLOGY vient de confirmer son installation à Sainte Savine, dans un bâtiment de 1 000 m2 en location au cœur du Parc du Grand Troyes.
14/02/2024
BSC recrute 2 Chef(fe)s de projet Territoire d’industrie

BSC recrute 2 Chef(fe)s de projet Territoire d’industrie

Business Sud Champagne recrute deux Chef(fe)s de projet Territoire d'industrie à Troyes et à Chaumont.